Catégories
Rédaction web Référencement

Rédaction web : le guide simple et efficace

Vos articles ne sont pas assez mis en avant sur les moteurs de recherche ? Et pourtant vous avez fait tout le nécessaire pour optimiser le référencement de votre site ? Cela n’a rien d’anormal. Il se peut que vous ayez tout simplement négligé la rédaction de votre contenu. Je ne suis pas en train de vous dire que votre travail est mauvais, loin de là. Mais pour qu’un article soit bien référencé sur les moteurs de recherche, il y a certaines règles à appliquer au niveau de la rédaction. C’est ce qu’on appelle la rédaction web. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi compliqué que ça en à l’air.

Vos articles ne sont pas assez mis en avant sur les moteurs de recherche ? Et pourtant vous avez fait tout le nécessaire pour optimiser le référencement de votre site ? Cela n’a rien d’anormal. Il se peut que vous ayez tout simplement négligé la rédaction de votre contenu. Je ne suis pas en train de vous dire que votre travail est mauvais, loin de là. Mais pour qu’un article soit bien référencé sur les moteurs de recherche, il y a certaines règles à appliquer au niveau de la rédaction. C’est ce qu’on appelle la rédaction web. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi compliqué que ça en à l’air.

La rédaction web, qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, il me paraît essentiel de vous expliquer ce qu’est la rédaction web. Il s’agit tout simplement d’une manière d’écrire un article pour qu’il soit optimisé au niveau du référencement.

Quand je parle d’optimisation, j’entends par là le fait que votre article doit convenir à une cible bien spécifique d’internautes, tout en plaisant aux robots qui vont analyser et indexer votre site pour le positionner dans les résultats de recherches.

Vous devez donc, avant de commencer la rédaction de votre article, vous poser certaines questions.

Préparez-vous à la rédaction web

Une des règles primordiales de la rédaction web est de ne pas se lancer directement dans l’écriture de votre article. Vous devez avant toute chose savoir à qui vous allez vous adresser.

Trouvez votre Paul

Si vous savez à qui votre article est destiné, il sera bien plus simple pour vous de le rédiger. Mais cela permettra aussi aux moteurs de recherches de le proposer à une audience bien précise que vous aurez définie. Pour ce faire, vous devez imaginer un persona.

Un persona est une manière de représenter (virtuellement) votre lecteur parfait. Vous devez pour commencer, imaginer une personne avec un prénom. Par exemple, Paul. Libre à vous de choisir celui qui vous convient. Mais un prénom ne suffit pas pour décrire un être humain, nous sommes d’accord. Vous devez donc lui donner aussi un âge, des hobbies, une situation familiale et professionnelle, un comportement, des habitudes, etc. Mais le tout sans oublier votre objectif principal : Paul doit correspondre à votre lecteur idéal.

Il ne faut surtout pas négliger cette étape. Prenez votre temps. Plus votre persona sera complet, plus il vous sera simple de rédiger un contenu adapté à ce dernier et ainsi générer un trafic de qualité vers votre site.

C’est bon ? Vous avez votre Paul ? Félicitations ! Maintenant, quand vous rédigerez, vous ne devrez penser qu’à lui. Mais nous avons quelques autres étapes avant la fameuse rédaction, patience.

Que recherche Paul ?

En voilà une bonne question ! En effet, pour optimiser les chances que Paul voit votre article, vous devez imaginer ce qu’il taperait dans la barre de recherche pour trouver votre site. Vous devez donc réaliser ce qu’on appelle une étude de mots-clés.

Pour faire simple, il s’agit d’un recensement de tous les mots-clés qui seraient susceptibles d’être tapés par votre lecteur, Paul, pour retrouver l’article idéal répondant à son besoin. Vous devez pour ce faire vous aider du persona que vous avez rédigé en n’oubliant pas de prendre en compte sa situation démographique, financière, etc. Vous pouvez aussi vous aider d’outils comme Google Trends ou Google Keyword Planner. Cela vous permettra de vous rendre compte de la tendance et de la pertinence de certains mots-clés.

Ne négligez pas non plus les mots-clés plus longs. Bien qu’ils soient moins recherchés, ils reflètent un besoin bien plus précis de votre lecteur qui le séduira davantage à cliquer sur votre article. C’est ce qu’on appelle dans le SEO, la “longue traîne

Enfin, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article pour réaliser une étude de mots-clés efficace.

Gagnez la confiance de Paul pour une bonne rédaction web

Gagner la confiance de votre lecteur s'inscrit dans la rédaction web

Bien que vous sachiez maintenant qui est Paul, et ce qu’il aime, ce n’est pas pour autant qu’il vous fera confiance. Ne le prenez pas mal, c’est humain. Cependant, vous savez que gagner la confiance d’une personne n’est pas impossible.

N’oubliez pas que lorsque Paul lira votre article, il doit se sentir à l’aise. Tout d’abord, le ton de votre article doit lui correspondre. Si vous savez que Paul n’aime pas le langage familier, alors n’écrivez pas votre article de cette manière ! Si Paul est impatient, évitez d’écrire d’énormes paragraphes sans saut de lignes, images, etc. Cela pourrait le démotiver à poursuivre la lecture de votre article. Vous devez structurer votre article. Votre lecteur ne doit pas se perdre. Ne négligez donc pas l’utilisation de sous-titres, organisés de manière logique (chronologie, thématique, etc.). De plus, cela favorisera le référencement naturel de votre article !

Enfin, n’oubliez pas d’insérer dans votre article des sources. Mais faites attention à ce que ces dernières soient fiables. Si c’est le cas, votre article gagnera en valeur et ainsi la confiance de Paul (et des moteurs recherche) sera à portée de main !

La rédaction

Nous y sommes, c’est à vous de jouer maintenant ! Grâce à la préparation de votre article, vous serez capable de le rédiger en un temps record tout en étant de qualité.

Ne pensez qu’à Paul

Une chose à ne surtout pas oublier, c’est de rédiger votre article uniquement pour votre persona, ici Paul. Vous ne devez penser à personne d’autre à part lui. Rappelez-vous que lorsque les moteurs de recherche proposeront différents sites à Paul, dont le vôtre, c’est à lui seul que revient la terrible décision de ce qu’il va lire. Vous devez donc attirer son attention, sans non plus devenir trop intrusif (évitez donc les titres en majuscules par exemple).

Mais même si Paul a cliqué sur votre article, il peut très bien quitter le site dans les secondes qui viennent. Vous savez autant que moi qu’un internaute est une personne impatiente. La structure de votre article doit donc séduire votre lecteur, Paul. Faites des phrases simples. Des petits paragraphes qui n’expriment qu’une idée à la fois. Des sous-titres, des images, des espacements, etc. Mais n’oubliez pas non plus de rester naturel.

Ne vous égarez pas

En rédaction web, vous ne devez pas vous égarer

Bien que Paul ait cliqué sur votre article, n’oubliez pas qu’il attend quelque chose. C’est ce fameux besoin que vous avez dû identifier lors de la préparation de votre article. Si Paul n’a pas de réponse précise à sa question, il sera déçu. Et vous ne voulez surtout pas décevoir Paul. D’autant plus que la notoriété et le sérieux de votre site pourraient être revus à la baisse si cela devait se produire.

Évitez donc de vous perdre dans votre rédaction. Suivez votre ligne rouge, n’hésitez surtout pas à faire un brouillon.

De plus, comme vous faites de la rédaction web, il faut s’assurer que votre article doit être visible sur les moteurs de recherche. Il faut donc aussi séduire les robots d’indexation. Pour ce faire, aidez-vous de votre étude de mots-clés que vous avez là encore réalisée lors de la préparation de votre article. Plus votre rédaction sera riche, plus vous couvrirez un large domaine de mots-clés pour les moteurs de recherche.

Enfin, il se peut que vous attendiez aussi une action de la part de votre lecteur. Un certain engagement de sa part. Par exemple, si vous faites l’éloge des magnifiques pots de fleurs que vous vendez, et que vous savez que Paul en a besoin, il va falloir le convaincre de passer à l’achat. Sans une fois de plus, être trop intrusif.

Relisez-vous

Votre article est maintenant rédigé. Vous en êtes fier et vous vous apprêtez à cliquer sur le bouton “Publier”. Surtout pas ! Lâchez tout de suite cette souris ! Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n’avez pas dû prendre la peine de vous relire, or cette étape est obligatoire. Déjà, cela évitera que des fautes d’orthographe n’apparaissent. N’oubliez pas que vous devez gagner la confiance de votre lecteur, pas le frustrer.

Pour que cette relecture soit efficace, je vous conseille de laisser passer un peu de temps. Si possible une journée entière. Cela permettra de vous vider l’esprit et ainsi apporter un nouveau regard sur votre rédaction. Vous remarquerez très vite que les transitions entre les différentes parties de votre article ne sont pas aussi logiques que vous le pensiez.

Aussi, je ne peux que vous recommander de faire lire votre article par une personne extérieure. Et si possible, une personne ayant le même état d’esprit que votre Paul.

La rédaction web c’est aussi du SEO

Vous y êtes presque ! Maintenant, il va falloir s’attaquer à la partie technique de votre article. Je sais que cette étape va frustrer votre âme de littéraire, mais elle est essentielle quand on fait de la rédaction web (pour le référencement de votre article). Mais pour que cela reste simple pour vous, je vais vous lister les points les plus importants. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à lire notre article pour optimiser au maximum le référencement naturel de votre site.

Un titre, une description et une URL élégants

Le titre, la description et l’URL de la page de votre article sont la carte d’identité qui sera présentée à votre lecteur dans les résultats de recherche. Vous devez donc les soigner.

Votre titre doit comprendre entre 7 et 8 mots en évitant de dépasser les 65 caractères. Au-delà de cette limite, votre titre sera rogné. Votre titre doit contenir le mot-clé principal de votre article. Si vous tenez à mettre le nom de votre site dans le titre, aucun problème, mais mettez le à la toute fin.

Votre description quant à elle ne doit pas dépasser les 155 caractères. Sinon elle sera rognée tout comme le titre.Votre description doit très brièvement décrire l’objectif de votre article, elle doit donner envie et engager l’internaute à cliquer sur votre site. Certains mots-clés devront donc apparaître dans cette description.

Enfin, l’URL qui redirigera vers votre article doit être composée de mots-clés, séparés par des tirets. La taille de votre URL ne doit pas non plus être trop longue.

Mettez de l’ordre dans vos titres et sous-titres

Le balisage de votre est obligatoire pour une bonne rédaction web

Mettez vos titres dans des balises HTML dédiées. Le titre principal devra être encadré dans une balise H1, vos titres de niveau 2 dans des balises H2, et ainsi de suite jusqu’au niveau 6 (il n’existe plus de balises au-delà). N’oubliez pas par ailleurs qu’il ne peut y avoir qu’un seul titre de niveau 1 dans votre article.

Notez aussi qu’avec la hiérarchie de votre site, les robots d’indexation doivent être capables de comprendre ce dont va parler votre article, tous les sujets qui y seront abordés. Ces titres seront lus en priorité par ces robots, alors faites-les briller !

Créez du lien

Avec des liens, votre article paraîtra beaucoup plus sérieux. Mettre en avant ses sources ainsi que des références est un véritable gage de qualité et de confiance. De plus, cela favorisera votre SEO.

Tout d’abord, réalisez un maillage interne. C’est-à-dire ajouter des liens entre différentes pages d’un même site. Cela renforcera la navigation entre les pages de votre site pour le lecteur. D’autant plus que ces liens sont importants pour le référencement de votre site. Vos liens doivent contenir des mots clés engageants qui pourraient séduire votre lecteur.

Enfin, ne négligez pas non plus le maillage externe de votre page. Cette fois-ci, il s’agit d’insérer des liens qui redirigeront vers des sources extérieures à votre site. Les règles sont les mêmes que pour le maillage interne (mots-clés, longueur, etc.). Privilégiez les sources de qualité provenant de sites de confiance.

Donnez la parole à vos images

Sachez que les robots d’indexation ne se focaliseront pas uniquement sur le texte de votre article. Ils essaieront aussi d’indexer les images présentent sur votre page.

Pour leur faciliter la tâche, voici quelques astuces simples à mettre en place. Tout d’abord, renseignez une légende qui décrit au mieux votre image à l’aide de la balise alternative. Le nom du fichier doit aussi pouvoir décrire l’image de manière très brève. Évitez par ailleurs les espaces (remplacez-les par des tirets) et les caractères spéciaux ou accentués.

Enfin, la taille de vos images est aussi un facteur important. Préférez une taille maximale comprise entre 50 et 100 kb. De plus, cela permettra à votre site de charger beaucoup plus rapidement et ainsi de moins frustrer vos internautes (et les robots d’indexation).

Prêt à publier votre première rédaction web

Félicitation pour avoir réussi votre première rédaction web

Il y aurait encore beaucoup à dire, mais vous avez là les clés essentielles pour rédiger au mieux votre article et lui assurer une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Vous voilà devenu un pro de la rédaction web ! N’oubliez pas de prendre votre temps. Privilégiez la qualité à la quantité.

Sources
Crédits photo